Accueil
La place de la Robotique en Médecine :

Le développement de la Télémédecine

Jazz, le robot intuitif et interactif qui réduit les distances

Si le robot de télé-présence, baptisé Jazz et fabriqué par la société française Gostaï depuis 2010, n’en est qu’à ses premiers pas dans le milieu médical, il n’est en pas moins un outil à fort potentiel. Parce que les médecins n’ont pas le don d’ubiquité, parce qu’avoir la possibilité de consulter le dossier médical d’un patient à distance peut être important et parce que les malades et leurs proches sont malheureusement bien souvent séparés, il offre des possibilités de contacts et d’expertises à distance fort appréciables.

Le Dr Alain Herard , chirurgien urologue à la polyclinique de Courlancy, explique comment lui et son équipe utilisent Jazz au quotidien.
Le Dr Alain Herard , chirurgien urologue à la polyclinique de Courlancy, explique comment lui et son équipe utilisent Jazz au quotidien.
Crédits : Horizon Bleu

Que vous apporte le robot Jazz ?

Le robot Jazz tient un rôle d’assistant, utile au quotidien. Il nous permet d’être vus, de voir et de bénéficier d’une interactivité exemplaire avec nos collègues ainsi qu’avec les patients ou leurs familles.

L’utilisation de ce robot requiert-elle une formation ou un équipement particulier ?

Non, l’utilisation de Jazz est assez intuitive. Il fonctionne grâce à une connexion wifi traditionnelle et à un navigateur web classique. Il ne nécessite pas de technologie très poussée : un ordinateur portable de base, et bientôt un Smartphone, suffisent au praticien pour utiliser ce nouvel outil. Mobile et à tête pivotante, ce robot bénéficie d’une interface très simple : un simple clic dans l’image suffit à orienter la caméra pour se « déplacer » dans l’espace.

La connexion au robot Jazz est réalisée simplement grâce à l'interface web
La connexion au robot Jazz est réalisée simplement grâce à l’interface web
Crédits : Horizon Bleu

Concrètement, en quoi ce robot vous aide t-il au quotidien ?

Jazz offre diverses possibilités aux professionnels de santé.
Il peut ainsi être utile dans le service des urgences, si le médecin urgentiste a besoin de l’avis d’un spécialiste sur une pathologie bien spécifique. Ce dernier pourra alors se connecter à Jazz et constater en direct l’état de santé du patient, consulter ses examens et dialoguer avec ses confrères présents sur place. Ce recours à un spécialiste à distance s’appelle de la télé-expertise.
La télé-assistance est aussi bien souvent requise, notamment pour les infirmières qui peuvent ainsi demander l’avis d’un chirurgien en cas de problème aigu. Jazz permet une réactivité extraordinaire pour se tenir disponible sur les lieux via cet outil. Les infirmières pourront donc également nous faire part en vidéo des examens d’un patient grâce à la caméra HD de Jazz, et nous permettre de visualiser les scanners ou des comptes-rendus de biologie, ce que le téléphone ne permettait pas.

Le robot Jazz représente l'avatar du médecin pour la tété-expertise et la télé-assistance
Le robot Jazz représente l’avatar du médecin pour la tété-expertise et la télé-assistance
Crédits : Horizon Bleu

Comment cette nouvelle technologie peut-elle servir directement les patients ?

Le robot Jazz permet d’effacer les distances entre les malades et leurs proches par le biais de la télé-visite. En effet, il n’est pas toujours aisé pour les familles de se déplacer jusqu’à l’hôpital pour rendre visite à un patient ou s’entretenir avec son médecin, notamment sur un territoire aussi vaste que celui de la Champagne-Ardenne. Afin de rassurer le patient et son entourage, nous souhaitons donc développer cette pratique. Qu’importe la technologie, le patient reste toujours au cœur de nos préoccupations.

Le robot Jazz dans une chambre de patient pour la tété-visite
Le robot Jazz dans une chambre de patient pour la tété-visite
Crédits : Horizon Bleu

Comment mettez-vous en place des télé-visites ?

Parce que lorsque l’on opère un patient, la famille est toujours un peu inquiète et nous demande souvent quand elle peut venir, obtenir des nouvelles..., nous sommes en train de mettre en place dans notre établissement un système très simple de télé-visite. J’expliquerai alors aux proches qu’à partir de telle heure ils pourront se connecter, via un mot de passe, pour se retrouver dans la chambre du patient, par l’intermédiaire du robot. Quand l’opéré se réveillera, il pourra donc immédiatement voir et discuter avec sa famille, ce qui rassure tout le monde, de part et d’autre de l’écran. L’équipe médicale pourra également voir la famille à travers Jazz et leur faire un bilan de l’intervention. Pour l’instant, nous avons encore des points à régler liés à la sécurisation du réseau et à l’identitovigilance.

Pourquoi la télésanté n’est-elle pas davantage utilisée en France ?

Si nous pratiquons actuellement quotidiennement, par exemple la télé-radiologie, dans les établissements français, celle-ci n’est pour autant toujours pas cotée par l’Assurance-Maladie et ne bénéficie donc pas d’une tarification spécifique.
La télé-santé se fait donc aujourd‘hui gratuitement, c’est pourquoi il est nécessaire désormais de trouver des solutions. Un travail de sensibilisation est également à effectuer car seules des formations, par des explications claires et précises, permettent une acceptation totale d’un nouvel outil de ce type. A l’heure actuelle, je ne sais pas si Jazz est indispensable ou si nous pouvons être pour ou contre, mais de toute façon l’évolution vers la télé-santé est inéluctable et l’on ne peut pas lutter contre le progrès.

Le robot Jazz à Courlancy : la télé-santé est en marche !
Le robot Jazz à Courlancy : la télé-santé est en marche !
Crédits : Horizon Bleu

Haut de page